Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Retour page d'accueil  
 
   
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 

    La vie est d'une richesse infinie, pourtant nous avons encore plus: l'imagination !

Réfléxions personnelles

Voilà mon hypothèse :
Le cratère de Chicxulub et les Trapps du Deccan seraient un même évènement


A la fin du crétacé deux causes sont envisagées pour la fin des dinosaures: la météorite du Yucatan ou l’énorme éruption des plateaux du Dekkan qui déversa d’énormes quantités de basalte en Inde.

Or il existe un lien évident pour moi entre ces deux évènements: Le choc de la météorite d’un coté entraina une onde qui parcouru toute la planète en s’écartant du point d’impact et diminuant d’amplitude, puis continuant sa route se concentra de l’autre coté avec de plus en plus d’amplitude pour atteindre un maximal en Inde et éjecter dans l’espace la croute terrestre faisant gicler à la surface d’énormes quantités de basalte. Yukatan et Dekkan sont les traces du même évènement : A la dimension de la terre, la matière terrestre se comporte globalement comme un liquide, un impact d’un coté crée une onde de choc qui provoque par contre coup une gerbe de l’autre.

C’est vrai les coordonnées ne correspondent pas. Mais il faut tenir compte de la dérive des continents. Sachant que l’Inde migre vers le Nord (ce qui a provoqué l’Himalaya), et que les Amériques dérivent vers l’ouest (élargissement de l’Atlantique) le décalage observé est réduit d’autant.

La météorite du Yucatan

« Le cratère de Chicxulub est un cratère d'impact provoqué par la chute d'une météorite de près de 10 kilomètres de diamètre qui s’est abattue sur la Terre il y a environ 65 millions d'années, c'est-à-dire à la fin du Crétacé. Sa chute marque la fin de l'ère secondaire ainsi qu'une des extinctions massives qui ont frappé la Terre, la crise Crétacé-Tertiaire. Le diamètre du cratère, d’environ 180 kilomètres, laisse imaginer une puissance d'explosion similaire à « plusieurs milliards de fois celle de la bombe d’Hiroshima »1. Le cratère de cette météorite est localisé à Chicxulub au nord de la péninsule du Yucatán, Mexique. Son bassin, enseveli sous environ mille mètres de calcaire, s'étend, moitié sous la terre ferme, moitié sous le golfe du Mexique2 »

Coordonnées actuelles du cratère de Chicxulub : 21° Nord 89° Ouest. L’opposé serait 21% Sud et 180-89=91% Ouest

Plateau du Dekkan :

« Les vastes lits de basalte du Deccan se sont formés lors d'une éruption volcanique massive, qui eut lieu vers la fin du Crétacé, il y a entre 67 et 65 millions d'années. Certains paléontologues émettent l'hypothèse que cette éruption aurait accéléré l'extinction des dinosaures. Le plateau s'est formé couche après couche par l'activité volcanique qui dura plusieurs milliers d'années. Quand le volcan s'éteignit, il laissa une région de plateaux avec des étendues typiques, planes au sommet, comme une table. On suppose que le point chaud qui a produit les trapps du Deccan se situe actuellement sous l'île de la Réunion, dans l'océan Indien. »

Coordonnées actuelles du Dekkan 18° 00 Nord et 77° 40 Est, or la Réunion est à 21° Sud et 55° Est-ce qui me semble trop loin au sud mais on peut néanmoins considérer qu’au moment de la météorite les coordonnées du Dekkan était plus au sud.

La position actuelle Dekkan suivant l’hypothèse énoncée est de 39° trop au nord et de 14% et de trop à l’ouest.

A quelle vitesse l’Inde migre-t-elle vers le nord? (La Dérive des Continents depuis 250 Millions d'années - Cette dérives en images)

Où était l’Inde au crétacé ? Nettement au sud de l’équateur en dérive du Sud vers Nord. L’écart est donc logique.
Où était le Yucatan ? Plus à l’est qu’actuellement, donc ici aussi l’écart est logique. L’Inde migre vers le nord bien plus rapidement que la migration du Yucatan vers l’est la différence des écarts 39 par rapport à 14 correspond là-aussi à la logique proposée.

Essayons de quantifier cette vitesse : (La Tectonique des plaques.)

Inde, 7 cm par an vers le nord : En 65 000 000 d’années l’Inde parcourt 4550 km soit un peu plus d’un 10ème du périmètre de la terre (40 000 km) soit 18°. Cette valeur est trop faible par rapport au 39° attendu. Mais tant que l’Inde n’était pas bloquée par l’Asie (ce qui a provoqué l’Himalaya) il est logique qu’elle devait aller beaucoup plus vite autrefois. L’image de position des continents il y a 65000, le montre.

Amérique 1 cm par an vers l’ouest, le Yucatan fait partie de la plaque tectonique de l’Amérique du nord, en 65 000 000 d’années cela fait 650 Km soit 5°85 d’écart valeur trop faible par rapport au 14° attendu. Sauf que l’Asie elle-même progresse vers l’est de 1cm par an également, donc cela double la valeur calculée. L’écart diminue donc encore puisque qu’on obtient maintenant 11°7. Comme je doute de cette valeur arrondie de 1cm par an il faudrait voir si les décimales ne réduiraient pas encore plus l’écart.

L’ile de la Réunion, est le point chaud supposé à l’origine des basaltes du Dekkan, elle est aux coordonnées suivantes : 21% Sud 55° Est, donc le Dekkan ne s’est pas déplacé vers le nord mais s’est également un peu décalé vers l’Est cela rapproche encore la position supposée du Dekkan au moment de l’impact. (En estimant quand même une relative immobilité de la Réunion). Par contre la position à 21° au sud correspond exactement à la position théorique du contre coup de la météorite.

Question d’énergie, l’énergie cinétique de la météorite de 10 kilomètres de diamètre à la vitesse de 15 km/s minimale, peut provoquer une onde de choc qui transmet cette énergie devenant capable de projeter un volume de 10 000 km cubes à la vitesse de 15m/s dans l’espace soit 50km heure, largement assez pour générer une expulsion gigantesque de basalte. Il faudrait pouvoir recueillir les études géologiques de ces couches de basalte pour vérifier si elles ne pourraient pas être consécutives à ce genre de volcanisme particulier.

Le Dekkan semble être ce cas particulier car si les autres grandes éruptions volcaniques génèrent des calderas, zone en creux suite à l’expulsion de la matière du sous-sol, celle du Dekkan semble être le contraire: un soulèvement.

Autre anomalie, les grandes éruptions volcaniques sont sur des zones de subduction, celle du Dekkan n’est pas à priori sur une zone de ce type. C’est peut-être ce qui donna l’hypothèse d’un point chaud évoqué comme celui d’Hawaï. Ce point chaud comme immobile sous un continent qui se déplace, de même celui d’Hawaï semble se déplacer, mais cela correspond en fait au déplacement de la plaque pacifique vers le nord-ouest qui est un des plus rapides. Si la ligne de continuité est moins claire entre la Réunion et le Dekkan alors que la ligne d’Hawaï est très marquée sur le fond du Pacifique il reste que ce dernier n'a jamais provoqué une montée importante et ponctuelle de magma. Site décrivant les traces du point chaud de la Réunion.. Les autres points chauds semblent eux aussi très réguliers dans leurs émissions de magma. Le cas du Dekkan associé à un point chaud semble exceptionnel et même géographiquement pas vraiment lié. Une comparaison des laves émises pourrait le montrer pour la partie principale, Seul le volcanisme de la région Est pourrait être différent et effectivement lié au point chaud.

A chaque amélioration de la mesure des positions cette hypothèse semble renforcée. Vu le nombre de coïncidences, deux évènements exceptionnels, se produisant dans le même temps, diamétralement opposées, chaque décalage observé s’expliquant logiquement, chaque observation, sommaire je le reconnais, ne la contredisant pas. Il ne reste plus qu’à poursuivre les recherches pour savoir si une telle hypothèse peut-être confirmée ou infirmée.

(Bon sang qu’est ce que j’aimerais aller vérifier cela sur le Dekkan !).

Page écrite le 16 juillet 2012.



Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
26-06-2017 à 12:14
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

0

1

0

1

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOIS  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOIS
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant bouk - le 06-10-2012 à 18-45

Dans la même théorie "Le Big BANG des Dinosaures" diffusé sur Arté.

Si les points chauds sont les résultantes d'impacts, qu'en est-il des points chauds

sous Hawaï et sous les Galapagos?

Ajouter un commentaire.