Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Retour page d'accueil  
 
   
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 

    La vie est d'une richesse infinie, pourtant nous avons encore plus: l'imagination !

Brèves idées ...



L'entropie


Le désordre, serait le résultat de l’entropie, un niveau d'énergie dégradée.
Il faut pourtant mettre de l'énergie pour ranger.

Voilà un problème:
vivre dans le désordre nécessite encore plus d'énergie pour trouver ce que l'on cherche.

Comme dans la nature il faut beaucoup d'ingéniosité pour récupérer de l'énergie ce cette énergie dégradée qu'est la chaleur.

Mettre de l'énergie à germer un désordre ou mettre de l'énergie à créer de l'ordre, est-ce la même énergie ?

Laver la vaisselle après le repas, ou laver la vaisselle au moment seulement ou l'on en a besoin ce n'est pas la même énergie.

Dans un cas c'est plus dur à nettoyer !

Et en plus entre les deux l'évier étant plein la qualité de la vie s'en dégrade !

Donc il parait logique que le rangement soit fait au fur et à mesure.

Pourquoi cette logique est-elle si difficile pour beaucoup ?

Parce que je crois que mettre de l'ordre préventif nécessite une prédisposition à vivre dans l'avenir,

Vivre hors du présent.

Celui qui vit au présent trouve plus facile de suivre son envie de l'instant, que prévoir un confort futur même s'il est logique.

Après un bon repas, l'envie du présent est de se reposer de parler avec des amis, pas de faire la vaisselle !

D'où la naissance du désordre !

Dans l'univers, ce désordre est spontané, comme dans notre cuisine, l'érosion mélange les matériaux, dégrade les structures,

Pourtant il existe une avancée vers l'ordre:

Des structures de plus en plus complexes se créent:

La vie, dont la fonction première semble être d'aller vers de plus en plus de complexité pour améliorer les possibilités de survie de ces mêmes structures.

Et la vie contient en soi la mise en place de logiques qui prévoit l'avenir pour s'en protéger.

Comme l'individu ordonné prévoit un confort avenir au détriment d'un confort immédiat,

La vie oblige l'écureuil à faire des provisions pour l'hiver.

La notion de temps et la pratique de la vie ne seraient-ils donc pas les même chez les ordonnées que chez les bordéliques ?

C'est le thème de la cigale et de la fourmi.

Moi je crois que ni l'un ni l'autre n'ont raison, mais que leur rencontre les enrichi tous les deux !

La vie prévoit, mais le désordre détruit même ces prévisions.

Et le désordre oblige la vie à toujours innover plus loin encore.

Quant à moi je trouve le désordre plus chaleureux que l'esthétique froide de l'ordre parfait.

Revoilà la chaleur de l'entropie...

Page écrite en ...



Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
07-09-2015 à 07:45
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

1

0

0

0

0

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOIS  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOIS
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Ajouter un commentaire.