Mot ou texte entre guillemets
à rechercher sur ce site (précis):  
(aide)
 
Recherche sur ce site (rapide):   (Aide)
 
 
Svp Informez-moi via cet émail:
 
des ajouts de pages sur ce site.
 
Faire suivre cette page
Destinataire 
Son email     
De la part de
Commentaires

Envois
 
Retour page d'accueil  
 
   
images/imprimer-b.jpg
 
images/imprimer-b-c.jpg
 

    La vie est d'une richesse infinie, pourtant nous avons encore plus: l'imagination !

Conte de Noël 2018.



Lutin Coquin



Il était une fois, dans la grande usine à fabriquer les jouets de Monsieur le Père Noël, un certain Lutin Coquin qui n’était vraiment pas sage. Déjà qu’il était paresseux et avait horreur de travailler, il préférait toujours rigoler et faire des farces à longueur de journée.

Qui avait fait loucher un ourson en peluche adorable et lui avait mis des cheveux en poil de balais et même un gros nez rouge ? Lutin Coquin !

Qui avait peint en vert les camions de pompier, lutin Coquin ! Qui décorait de fleurs roses la panoplie de Zorro ? Lutin Coquin !

Qui mettait des boules dans le jeu de cube et des cubes dans le jeu de boules ? Lutin qui ? … Oui ! Lutin Coquin vous aviez deviné !

De la crème dans des pétards et des vrais pétards dans la crème c’était lui !

Mais parfois il était vraiment méchant, vous savez, le jour où le Père Noël trouva des punaises sur son fauteuil, c’était encore lui !

C’est simple à l’école des enfants lutins, quand la maitresse demandait « qui a cassé le vase de Soisson ? » Tous les élèves répondaient en cœur « Lutin Coquin ! »

Chaque fois que le comptable trouvait une erreur de calcul on lui disait, es-tu sûr que ce ne soit pas un coup de Lutin Coquin ?

Et le jour où le chat fit tomber le sapin de noël, tout le monde cria après Lutin Coquin !

Un jour, excédé par ses bêtises, un contremaitre lui demanda d’aller balayer la neige dans la cour, et bien savez-vous ce qu’il fit ? Un énorme bonhomme de neige juste devant la grande porte empêchant tout le monde de passer !

Une fois ne sachant plus quoi quoi faire de lui, ils lui demandèrent d’aller repeindre le grand bureau du Père Noël, savez vous ce qu’il fit ? Il peignit bien, très bien même, tout le bureau, tous ses papiers, son écran, son clavier, il peignit même un à un tous les chocolats de la grande boite de chocolat que les lutins lui avaient offert !

Plus personne ne le supportait !

Et le jour où il a échappé un sac de billes dans le hall où tout le monde transportait et rassemblait les cadeaux ! Une pagaille monstre !

Fatigué de lui, il fut finalement affecté aux cuisines !

Bientôt le grand soir de Noël arrivait et malgré tous les retards engendrés, l’armée des lutins avait à peu près fini de tout préparer juste à temps en travaillant jour et nuit !

Le Père Noël fit charger son grand charriot, atteler ses rennes magiques qui volent dans les nuages, et appela les lutins costauds pour l’aider à la distribution…

Mais quoi ? Personne ? Que se passe-t-il ? Catastrophe les lutins costauds étaient tous malades ! Incapables de se lever ! Aussitôt chacun chercha à comprendre, mais le coupable fut vite trouvé ! Lutin Coquin avait mis de l’huile de ricin dans leur café du matin, ce n’était pas malin ! Quel galopin !

Le Père Noël entra dans une colère noire, vert de rage il se fâcha tout rouge, imaginez sa couleur !

Il hurla : Lutin Coquin qu’as-tu fait ? Des milliers d’enfants privés de jouets à cause de toi ? Mais qu’est ce que j’ai fait au bon Dieu pour supporter un tel insupportable lutin !

Puisque c’est ta faute, tant pis c’est toi qui remplacera mes lutins costauds ! Aller monte et crois moi, je vais te tenir à l’œil, tu n’as pas fini d’en baver !

Et c’est ainsi que de cheminée en cheminée, Lutin Coquin dut déposer toute la nuit des milliers de cadeaux, des ronds des longs, des rouges des lourds, des rebondis, des riquiquis,…

Et la nuit magique de noël durait, durait, … Lutin Coquin était fourbu, tordu, moulu, rompu, vermoulu, courbatu…

Enfin très tard dans la nuit la dernière petite maison, tout au bout du dernier chemin le plus éloigné du monde, là où vivait une petite file pauvre, Lutin Coquin chercha dans l’immense hotte du Père Noël le dernier petit cadeau, mais vu la pagaille qu’il avait mis avec ses billes, le voilà tout écrasé, à moitié déchiré !

Alors il essaya de remettre un peu en place le papier doré mais en regardant mieux, il s’aperçu que c’était précisément l’ours en peluche adorable qui louche avec un nez rouge et des cheveux en poil de balais ! Il leva les yeux, Père Noël le regarda l’air pas content du tout, « un enfant va pleurer demain matin le jour de noël ! Alors que fait-on ? »

Lutin Coquin regarda l’ours ridicule, puis le Père Noël et lui dit « Oui Père Noël, je vais prendre sa place ».

Alors Père Noël emballa Lutin Coquin dans un beau papier plein d’étoiles avec un joli ruban rouge, et déposa le cadeau dans la dernière maison de sa nuit de noël.

Le matin tous les enfants de la ville eurent leurs cadeaux et chantèrent en famille au coin des cheminées protégés du froid de l’hiver, le retour des jours qui grandissent et espèrent le printemps.

Lutin Coquin était malin, tout le monde pensait qu‘il était en peluche, sauf la petite fille qui a vite deviné que c’était un vrai lutin. Car qui pouvait lui cacher ses chaussettes ? Mettre du désordre dans sa chambre ? Des miettes dans son lit ? La réveiller la nuit exprès pour lui faire peur ? Lutin Coquin bien sûr !

Mais malgré tout cela, et c'est le plus important : il ne l’a jamais laissée seule même quand elle était toute triste ou grognon, Lutin Coquin lui donnait toujours son plus beau sourire !

Alors si un jour vous voyez un enfant faire une grosse bêtise, dites-vous bien que ce n’est certainement pas sa faute, car qui lui aura appris à le faire ? Bien sûr ! C’est Lutin Coquin !

Page écrite 22/12/2018



Mon opinion sur cette page :
(aide) Page mise à jour le
23-12-2018 à 14:07
Absurde
Sans intérêt
Dangereux
Amusant
A travailler
Utopique
Intéressant
A diffuser
Nombre de réactions reçues (Cette évaluation est remise à zéro à chaque réécriture de l'article).

0

0

0

1

1

0

0

0
  Ma réponse à cette page : QU'EN PENSEZ-VOUS ? ENVOIS  
Mon nom ou
pseudo
Email pour être informé ENVOIS
 

Commentaires et dialogues pour cette page

Intervenant GUY JULIEN - le 23-12-2018 à 10-33

J'ai trouvé ce texte très rigolo, super marrant, mais j'ai été déçu par la chûte. Je m'attendais à quelque chose d'innattendu, d'amusant, qui mette en rapport lutin Coquin et la petite fille pauvre.

Guy J

Ajouter un commentaire.